Au début, les couleurs tissent une couverture confortable.
Bientôt les images émergent
Le cadrage comme l’instant d’un film qui n’existe pas.
Les paysages et les figures frémissement d’une vibration sourde.
Quelque chose surgit dans ce calme.
Si le paysage est une émotion,
je plonge dans une exquise mélancolie.
La surface ondule dans une énergie souterraine.
Maintenant les couleurs fanent sous le vernis,
Le miroir se trouble.
Seule, la forme souvenir traverse.


Dounia Chemsseddoha

artiste née en 1980
vit et travaille à Toulouse, France.


2019 - publication : Mascarade, Coucou n°3/ La fête (fanzine).
2018 - Stand-up Art, BBB Centre d’Art, Toulouse, France

2018 - résidence / masterclass : Profession Artiste,
BBB Centre d’Art, Toulouse, France

2017 - exposition : Higgs (paysages manquants), Maison du Sidobre, Tarn, France


 lien ami : occitanies.art
pour dire hello! c’est ici :